Présentation du thème

Contrairement à l’atmosphère, l’autre enveloppe fluide de la Terre, l’océan abrite une grande partie de la matière vivante de la Terre. Ces organismes marins font partie intégrante du système climatique. Ils participent aux cycles biogéochimiques d'éléments majeurs (par exemple C, N, P, Si) ainsi que d'éléments traces associés (par exemple Fe, Co, Mn). Ils contribuent à la répartition du carbone entre l'atmosphère et l'océan à des échelles de temps glaciaires et interglaciaires.

La physiologie, la morphologie, les génomes, la distribution et la structure des communautés des populations marines ont évolué en relation étroite avec la variabilité climatique passée. Par conséquent, la relation entre le biote marin et le système climatique est une question centrale en biologie marine. Sa compréhension est centrale à notre capacité de prédire l'évolution des services écosystémiques tels que la sécurité alimentaire, la santé, l'économie bleue et la biodiversité sous forçage anthropique.

La prochaine décennie sera cruciale pour les décisions politiques concernant les émissions de gaz à effet de serre et la gestion durable des ressources marines, appelant à une meilleure compréhension des cycles biogéochimiques et de la dynamique des écosystèmes en interaction avec le changement climatique.

La biogéochimie marine, les écosystèmes et les ressources doivent maintenant être étudiés ensemble. Des questions importantes sont à l'ordre du jour, telles que le fonctionnement biogéochimique et écologique de l'océan mésopélagique et profond, ainsi que des interfaces entre l’océan et les autres composantes du système terre et la résilience des réseaux trophiques face à une pression humaine croissante et au changement climatique.

D’Antibes en terres inconnues


Petite, Sara Labrousse passait des heures avec masque et tuba dans les eaux de sa méditerranée natale, à observer les poissons, les algues, les crabes…

Une vie au cœur des courants


Née à Florence en Italie, Sara Sergi est en licence à l’université de Paris (anciennement Paris Diderot) lorsqu’elle découvre sa vocation.

Les récifs coralliens


Les gaz à effet de serre et en particulier le CO2 (dioxyde de carbone) via le réchauffement et l’acidification des océans font peser de lourdes menaces sur la survie des récifs coralliens.

Les actus du thème


event_imgMarque IPSL
D’Antibes en terres inconnues
event_imgMarque IPSL
Les récifs coralliens menacés
event_imgMarque IPSL
Une vie au cœur des courants

Animateurs du thème

Francesco d'Ovidio • LOCEAN-IPSL
Marion Gehlen • LSCE-IPSL, CEA Saclay