L'IPSL dans le concert des Nations

En combinant des expertises, des modèles et des systèmes d’observations maîtrisés, une puissance de travail de plus de mille personnes, l’IPSL est parmi les quelques institutions dans le monde à pouvoir étudier le système terre de façon intégrée, et relever quelques-uns de ces défis.

En accomplissant ses missions, l’IPSL contribue à faire rayonner le territoire de l’Île-de-France et la science française. L’IPSL contribue également par cette recherche à nourrir les formations des universités et des grandes écoles avec une science dynamique et attractive. Cela inclut notamment une interaction avec les pays du Sud pour lesquels les risques associés au changement climatique sont de première importance.

L’IPSL joue un rôle majeur au plan national et international sur les sciences physiques du « climat », au sens large. Au-delà du nécessaire renforcement de la connaissance des processus fondamentaux, l’IPSL vise à fournir une expertise scientifique indispensable à l’État et apporte sa contribution aux instances internationales de coordination de la recherche sur le climat aux institutions internationales (WCRPGIEC, programmes mondiaux comme « Future Earth »), pour mieux répondre aux enjeux de société.

Les laboratoires et équipes de l’IPSL collaborent avec leurs homologues étrangers et accueillent chaque année en leur sein des chercheurs étrangers de haut niveau.

Les actus à l'international


event_img Marque IPSL
WCRP OSC 2023 : Résumés quotidiens de la conférence
event_img Marque IPSL
WCRP Open Science Conference 2023 : couverture media
event_img Marque IPSL
WCRP OSC 2023 : Appel à résumés
event_img Marque IPSL
WCRP Open Science Conference 2023

International Support Unit - ISU


La cellule internationale de l'IPSL « International Support Unit - ISU » vise, à travers différentes actions, à assurer un lien entre la communauté nationale (CNFCG - Comité National Français des Changements Globaux) et les acteurs internationaux (WCRP - Programme Mondial de Recherche sur le Climat, Future Earth, etc.) dans le domaine du Changement Global.

Elle assure les activités logistiques entre l'IPSL et les grands programmes nationaux et internationaux sur l'étude de l'environnement global de la planète. Elle s'implique en particulier dans la mise en place de conférences d'envergure majeure et dans la réalisation de différents sites web ou documents sous leurs aspects techniques et éditoriaux permettant :

  • de coordonner des groupes de travail nationaux ou internationaux,
  • de valoriser les résultats des recherches auprès de différents publics.

L’activité de la cellule internationale permet de renforcer les collaborations internationales sur les thématiques du climat et de changements globaux des chercheurs de différentes institutions françaises travaillant sur le sujet et contribue au rayonnement de l'IPSL, et du CNRS, sur la scène internationale.

Our Common Future under Climate Change (CFCC)


La conférence scientifique internationale intitulée « Our Common Future under Climate Change (CFCC) » s’est tenue à l'UNESCO (Paris) et à l’Université Pierre et Marie Curie (devenue Sorbonne Université en 2018, Paris) en juillet 2015.

Le Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC ou WCRP)


Le Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC), créé en 1980, est à l'avant-garde des questions scientifiques de pointe liées au système climatique couplé - questions trop vastes et trop complexes pour être traitées par une seule nation, une seule agence ou une seule discipline scientifique. Grâce à la coordination et aux partenariats scientifiques internationaux, le PMRC contribue à faire progresser notre compréhension des interactions dynamiques à plusieurs échelles entre les systèmes naturels et sociaux qui influent sur le climat.

Future Earth


Future Earth fait appel à l'expérience de milliers de scientifiques du monde entier pour mettre en œuvre un travail interdisciplinaire et intercontinental et établir des liens entre la science et la société qui sont essentiels pour transformer la recherche en action. Cette communauté mondiale est répartie sur une série de réseaux et d'organes directeurs et consultatifs.

Le GIEC


Créé en 1988 par l’ONU, le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) a pour mission d’étudier les risques climatiques qu’encourent les sociétés des pays en voie de développement et des pays développés dans un futur proche et moyen. L’organisme a été fondé par deux institutions de l’ONU : l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE). En tentant de mettre en perspective les activités humaines et les modifications récentes du climat, le GIEC a également une force de proposition. Il collecte des travaux scientifiques menés dans le monde entier, et les experts réfléchissent à des stratégies pour permettre aux sociétés d’éviter ou de s’adapter aux conséquences du changement climatique.

Make Our Planet Great Again (MOPGA)


« Make Our Planet Great Again » est une initiative du Président de la République, Emmanuel Macron, lancée le 1er juin 2017 suite à la décision des États-Unis de sortir de l'Accord de Paris sur le climat. C'est un appel aux chercheurs et aux enseignants, aux entrepreneurs, aux associations et aux ONG, aux étudiants et à toute la société civile à se mobiliser et à rejoindre la France pour mener la lutte contre le réchauffement climatique.

À l’international