Retrouvez tous les événements.

« Premier ‹ Précédent 1 23 31 32 33

 

Retrouvez tous les séminaires.

Sommes-nous toutes et tous biaisés dans nos jugements sociaux ?

26/09/2023 10:00

Séminaire sur les biais sociaux proposé par le groupe égalité-diversité du LMD.

Information utile et stratégies de modélisation

22/09/2023 11:00

Julie Jebeile est l’une des coordinatrices du Projet Ciblé 1 de TRACCS “DIALOG »: « Faciliter le DIALOGue entre les porteurs d’enjeux et la communauté scientifique pour un développement de services climatiques durables ».

Fukushima - International symposium on interdisciplinary investigations of the post-accidental situation

21/09/2023 09:00

A hybrid symposium is organised by the CNRS International Research Project MITATE Lab on 21 Sept. to present interdisciplinary research conducted on the Fukushima post-accidental conditions.

« Premier ‹ Précédent 1 23 31 32 33 34 35 43 96 Suivant › Dernier »

Retrouvez toutes les soutenances de thèses et de HDR.

Températures atmosphériques homogènes dérivées des observations satellitaires IASI : restitution, variations spatio-temporelles et événements extrêmes

02/12/2021 14:00

Les instruments IASI, lancés en 2006, 2012 et 2018, observent des spectres de luminances du système Terre-atmosphère, à partir desquels il est possible de dériver les températures atmosphériques. L’organisation EUropéenne pour l’exploitation des SATellites MÉTéorologiques (EUMETSAT) calcule les températures de la surface et de l’atmosphère à partir des observations IASI depuis 2007. Afin d’améliorer la qualité des températures calculées, EUMETSAT a effectué plusieurs mises à jour de l’algorithme de traitement. Ce travail de thèse montre que ces mises à jour ont rendu la série de températures est inhomogène et inadaptée à l’étude des variations de température sur le long terme. Une nouvelle série de températures atmosphériques a alors été calculée à partir des spectres IASI à l’aide d’un réseau de neurones artificiel. Les températures issues de ce réseau de neurones ont ensuite été validées avec les températures ERA5 et des températures observées par radiosondage. La validation montre une bonne concordance entre les trois jeux de données de 750 à 7 hPa.

Cette nouvelle série homogène de températures atmosphériques a ensuite été utilisée pour observer les événements extrêmes qui ont eu lieu depuis 2007, en particulier les réchauffements stratosphériques soudains (SSW). Plusieurs SSW ont eu lieu depuis 2007, et il est possible d’observer les variations de températures et d’ozone lors de ces événements grâce aux observations IASI. Les températures permettent également d’observer les vagues de froid et les vagues de chaleur qui ont eu lieu ces dernières années. Finalement, les températures ont été utilisées pour calculer les tendances sur la période 2008-2020. On observe un réchauffement de la troposphère, en particulier dans la haute troposphère équatoriale et en Arctique, et dans la stratosphère au sud de 50°S grâce au lent rétablissement de la couche d’ozone. Dans le reste de la stratosphère, les températures diminuent. Les méthodes développées pendant cette thèse ont permis de créer une série de température homogène et indépendante, et elles pourront être appliquées à la suite de la mission IASI, ainsi qu’à la mission IASI-New Generation qui débutera en 2024.

 

Impact du couplage océan-atmosphère sur le climat et sa variabilité

19/10/2021 14:30

The last theme is mainly devoted to the impact of the air-sea coupling on momentum transfer associated with ocean eddies. We shown that, at the level of an eddy, the ocean imposes its constraint on the atmosphere, which generates an unusual transfer of momentum from the ocean to the atmosphere. The persistent and systematic nature of this loss of energy to the benefit of the atmosphere, leads to “slowing down” the oceanic eddies from 20 to 40% depending on the region. By combining pioneering theoretical studies from the 1980s with satellite observations, we were able to show that the wind stress anomaly associated with the presence of oceanic eddies is proportional to both the speed of the current in the eddy and to the surface wind speed. This result allowed us to propose a new parameterization of the effects of this coupling in forced simulations.

We conclude this work by presenting future research work on the impact of waves on the global and regional climate system. The influence of waves on the drag coefficient (including by swell), the ocean dynamics and mixed layer depth as well as on sea ice seasonal cycle, makes the waves a good candidate to reduce climate model biases and uncertainties with consequences on mesoscale dynamics and large-scale variability in the tropics and at high latitudes.

Observation et modélisation des événements de pollution au Chili

30/09/2021 14:00

Le Chili est fréquemment confronté à d’importants pics de pollution atmosphérique, notamment dans sa région centrale qui comprend la capitale, Santiago, et ses 7 millions d’habitants. Cette pollution est principalement d’origine anthropique (trafic, industrie, chauffage résidentiel) mais possède également une composante naturelle (poussières désertiques, sels marins, feux de forêt). Les concentrations atmosphériques élevées de polluants relevées dans cette région du monde, induisent à la fois à des problématiques de santé publique mais également environnementales et climatiques, en lien notamment avec la présence de glaciers de la cordillère des Andes à proximité des zones urbaines.

Malgré la criticité de la pollution de l’air au Chili, la région reste peu étudiée, en particulier du point de vue de la modélisation atmosphérique, du fait d’une complexité géographique atypique. Dans ce cadre, les travaux conduits dans cette thèse combinent l’analyse de données observées (localement et par satellite) et la modélisation de chimie-transport avec le modèle WRF-CHIMERE, dans le but d’étendre les connaissances relatives aux sources et impacts de la pollution de l’air au Chili.

Plus spécifiquement, les questions scientifiques originales suivantes sont étudiées : quelles sont les trajectoires de transport de polluants à l’échelle régionale en été et en hiver ? Quelle est la contribution du transport longue distance à la qualité de l’air de Santiago ? Peut-on quantifier les impacts sur l’atmosphère des incendies records de l’été 2017 ? Quelle source de pollution explique les pics extrêmes de particules fines observés lors d’hivers récents ? Comment les émissions de carbone suie de Santiago s’exportent-elles vers les glaciers des Andes, et dans quelles proportions s’y déposent-elles ? La magnitude de ce dépôt et le processus de transport sous-jacent évoluent-il avec les saisons ?

La soutenance sera retransmise en direct : https://www.youtube.com/channel/UCOI3693AUxU_c-Pzwnc9bUA/live

« Premier ‹ Précédent 1 23 31 32 33 34 35 Suivant › Dernier »

 

Retrouvez tous les événements passés.

Retrouvez tous les séminaires passés.

Retrouvez toutes les soutenances de thèse et de HDR passées.