Accueil > Nos recherches > Système solaire

Système solaire

Les activités scientifiques du Pôle Système Solaire de l'IPSL portent sur des objets et des environnements variés du système solaire. Les études portent essentiellement sur les objets qui possèdent une atmosphère (Titan ou Vénus par exemple), les plasmas dans le système solaire, les objets d'intérêt pour l'exobiologie (les comètes, Mars par exemple) et le Soleil. Ces recherches s'articulent autour de 3 activités principales que sont la modélisation numérique des environnements planétaires, la fabrication et l'utilisation d'instrumentations pour les missions spatiales d'exploration du système solaire, et les simulations expérimentales des environnements planétaires en laboratoire. La complémentarité des recherches menées au Pôle Système Solaire, ainsi que des méthodes qui y sont mises en oeuvre, lui permettent de produire des données scientifiques de qualité sur les environnements étudiés et ainsi d'effectuer des avancées importantes dans notre compréhension du système solaire.

L'enveloppe baignant tout notre système : l'héliosphère

Les connaissances acquises sur la magnétosphère terrestre servent souvent de références et permettent d'aborder la physique des environnements planétaires sous l'angle de la planétologie comparée. Il est vraisemblable en effet que des processus similaires à ceux rencontrés dans la magnétosphère terrestre (par exemple : formation de frontières, processus de reconnexion magnétique, développement de champs électriques parallèles) existent à différentes échelles. Tandis que les nombreuses mesures in-situ dans la magnétosphère terrestre permettent une étude exhaustive de ces processus et de mettre à l'épreuve les différentes théories, les mesures des sondes dans l'espace plus lointain enrichissent notre compréhension des environnements ionisés et nous permettent d'évaluer le degré d'universalité des phénomènes rencontrés.

Le souffle du Soleil : le vent solaire, et son interaction avec les planètes

Le vent solaire et son interaction avec les planètes

Une enveloppe gazeuse propre à chaque planète : les différentes atmosphères planétaires

Venus Express

L'étude des atmosphères planétaires est abordée en combinant d'une part les données des diverses missions spatiales explorant ces milieux ( Mars-Express , Vénus-Express , Cassini-Huygens pour Titan, Bepi-Colombo pour Mercure), et d'autre part différents modèles, de degrés de compléxité divers. Des expériences de laboratoire sont également utilisées pour compléter ces études.

La croûte superficielle des planètes rocheuses : lien entre intérieur et atmosphère

Les interactions subsurface-atmosphère étudiées au sein du Pôle Système Solaire concernent essentiellement la planète Mars : recherche et caractérisation de l’eau dans la subsurface, étude des échanges gazeux entre la subsurface et l’atmosphère, étude du dégazage passé et présent, histoire de l’altération chimique à la surface de la planète. Ces interactions apportent des éléments essentiels pour comprendre l'histoire de Mars.

Si proches des origines du système solaire : les comètes et leur environnement

L'exobiologie : quels liens entre notre système solaire et la vie qui l'habite

De façon générale, l’exobiologie (ou astrobiologie) a pour objet l’étude de la vie dans l’univers. Cette thématique vaste comprend aussi bien l’étude de la vie en elle-même, de son évolution et de sa distribution dans l’univers, que celle des conditions et des processus qui ont permis l’apparition de la vie sur notre planète, ou ailleurs dans l’univers. De ce fait, cette science est nécessairement pluridisciplinaire, c'est-à-dire qu’elle fait appel aussi bien aux compétences de biologistes, que celles de physiciens, de chimistes et de géologues.