event_img

Séminaire

Biodiversité et changement climatique : alliance ou rivalité ?

Sandra Lavorel, Adrien Comte et Rémi Prudhomme 

Nouvelle séance du séminaire « Changement Climatique : Sciences, Sociétés, Politique » co-organisé par le Centre Alexandre-Koyré (EHESS-CNRS) et l’ENS (CERES). Un vendredi sur deux de 14 h à 17h, du 17 septembre 2021 au 21 janvier 2022 à l’École Normale Supérieure.

        En ligne, https://us02web.zoom.us/j/89770732449

Date début 07/01/2022 14:00
Date fin 07/01/2022
Organisateur Centre Alexandre-Koyré

Description

Sandra Lavorel (Laboratoire d’Écologie Alpine)
How humans can work with nature to adapt to climate change –
Comment les humains peuvent travailler à la nature pour s’adapter au changement climatique

Nature contributes multiple benefits to people’s good quality of life. These are impacted directly by climate change, and indirectly through its impacts on biodiversity. Yet, nature also holds solutions for mitigation and adaptation to climate change. In this presentation I will introduce the concept of Nature’s Contributions to Adaptation. I will briefly illustrate some of these contributions, and associated synergies and trade-offs among goals of climate mitigation and adaptation. Moreover, these contributions don’t flow automatically from nature to people, but require co-production through anthropogenic capitals. Adaptation pathways involve windows of agency where transformation of this co-production is required.

Adrien Comte (CIRED) et Rémi Prudhomme (Université Paris-Est Créteil)
Comment intégrer la biodiversité dans les politiques climatiques d’atténuation ?

Des politiques d’atténuation du changement climatique ont été promues et adoptées au cours des dernières décennies, qu’il s’agisse de politiques basées sur le marché (taxes et marchés) ou des réglementations (technologies, comportements, utilisation des terres). Ces politiques ont potentiellement des impacts importants sur la biodiversité, notamment la concurrence pour l’utilisation des terres, l’extraction des ressources naturelles et l’utilisation des écosystèmes pour la séquestration et le stockage du carbone. Dans ce contexte, l’évaluation de ces politiques publiques nécessite d’explorer les compromis et les synergies entre biodiversité et atténuation du changement climatique, ainsi que les moyens de mieux intégrer les préoccupations en matière de biodiversité dans les politiques d’atténuation du climat existantes.

Informations supplémentaires

Cette séance se tiendra en distanciel de 14 h à 17 h. Voici le lien de connexion :
https://us02web.zoom.us/j/89770732449