Accueil > Nos recherches > Campagnes de mesure

Campagnes de mesure

Campagne océanographique DeWEX

La mer Méditerranée est particulièrement sensible aux changements climatiques et il est nécessaire de mieux appréhender la dynamique de ses écosystèmes pélagiques pour améliorer la prévision de l'évolution de son écosystème. La campagne océanographique DeWEX vise à étudier un cycle hydrologique et biogéochimique annuel complet en Méditerranée nord-occidentale en couplant des observations intensives, des observations sur le long terme et de la modélisation. Plusieurs campagnes océanographiques se dérouleront jusqu'à septembre 2013 et un important réseau de plates-formes d'observations automatiques et autonomes sera déployé entre le golfe du Lion et le golfe de Gènes.

Campagne océanographique STRASSE

Trimaran Ocarina

La campagne STRASSE est la première campagne du programme international SPURS d'étude du bilan de salinité des couches de surface océanique et du lien entre salinité et cycle hydrologique. Ce programme vise à mieux apprécier, à différentes échelles spatiotemporelles (du jour à la saison et de quelques kilomètres à l’échelle du bassin), la relation entre salinité de surface et évaporation.La campagne aura lieu dans le gyre subtropical Nord-Atlantique à bord du navire océanographique Thalassa d’Ifremer du 15 août au 14 septembre 2012.

Campagne océanographique côtière MOOSE-ligne

L'objectif principal du réseau d’observation MOOSE est de suivre l'évolution à long terme (plus de 10 ans) en mer Méditerranée nord occidentale dans le contexte du changement climatique et de la pression anthropique, afin de pouvoir détecter et identifier la tendance et les anomalies environnementales de l'écosystème marin. Cette campagne, à laquelle participent plusieurs laboratoires français, dont le LOCEAN, se déroulera du 18 juillet au 5 août 2012.

La campagne d'observation ACCESS

Une campagne de mesures du projet européen ACCESS (Arctic Climate Change, Economy and Society) aura lieu du 9 au 27 juillet 2012 sur la base d'Andoya dans le Nord-Ouest de la Norvège, au-delà du cercle arctique. Cette campagne devrait permettre d'évaluer les contributions respectives, sur la pollution de l'air et le climat en zone arctique, des sources locales et de celles issues du transport à longue distance. En particulier, les impacts environnementaux des activités de transport maritime sur le passage du Nord-Est et des installations d'extraction de pétrole et de gaz seront quantifiés.

Campagne d'observation YAK-AEROSIB 2012

La prochaine campagne YAK-AEROSIB d'observation des composés atmosphériques en moyenne et basse troposphère en Eurasie, aura lieu en juillet (dates exactes non définies). Ces mesures ont pour objectif de décrire la variabilité saisonnière et interannuelle des sources et du transport de CO2, ainsi que les processus de chimie-transport qui conduisent à la production d'ozone en Sibérie. Deux laboratoires de l'IPSL en sont partenaires, le Laboratoire des sciences du Climat et de l'Environnement et le Laboratoire ATmosphère, Milieux et Observations, ainsi que le Laboratoire d'Aérologie et l'Institut d'Optique Atmosphérique russe.

CIRCEA (CIRculation in East Asian seas)

La campagne océanographique CIRCEA a eu lieu en juin 2012 au nord de la Mer de Chine en vue d'étudier la variabilité passée de la circulation intermédiaire et profonde de la Mer de Chine du Sud à toutes les échelles de temps, ainsi que la variabilité de fonctionnement de la Rivière des Perles (précipitation à terre liées à la mousson).

La campagne ChArMEx

SAFIRE ATR-42

Une campagne du projet ChArMEx aura lieu de mi-juin à mi-juillet 2012 dans le sud de la France. Elle permettra de suivre l’état de santé de l’atmosphère en méditerranée occidentale grâce à un réseau d’une quinzaine de stations de mesures au sol adéquatement positionnées. Un suivi de la pollution au sol complété par des mesures aéroportées avec des lâchers de ballons au sud de la zone industrielle de Marseille-Fos, et l’affrètement d’un avion de recherche basé à Toulouse (campagne TraQA).

Campagne océanographique ICE-CTD

Reconstituer la dynamique de la circulation océanique en Atlantique Nord reste un défi majeur pour les sciences du climat. Dans les zones de forts courants de l’Atlantique Nord croissent depuis des milliers, voire des millions d'années, des récifs coraliens profonds qui sont d’excellents enregistreurs de certains paramètres climatiques. Leur étude devrait permettre de reconstruire l’évolution passée de paramètres océaniques et de reconstituer ainsi les variations passées de la circulation océanique et des conditions environnementales dans cette région. Plusieurs laboratoires français et européens, dont le LSCE/IPSL, sont impliqués dans cette campagne entre le 11 juin et le 6 juillet 2012.

Indien Sud-2

Cette campagne de prélèvement de carottes de sédiments marins a pour objectif d'étudier les variations passées, hydrologiques et climatiques, de l'océan Indien Sud au cours des dernières centaines de milliers d'années, avec un focus sur les 25 000 dernières années qui englobent la dernière déglaciation. Indien Sud-2 se déroule du 23 janvier au 12 mars et regroupe plusieurs partenaires et laboratoires, dont le LSCE.

La Campagne DéMéVap

Le rôle de l'humidité dans la basse atmosphère est crucial dans le développement des processus météorologiques et a un impact majeur sur le bilan radiatif et l'évolution du climat. Le projet DéVéMap a pour but d'améliorer la mesure de l'humidité dans l'atmosphère en exploitant la synergie entre plusieurs techniques (télédétection, optique, radio, mesures in-situ). La campagne de mesures DéMéVap implique de nombreux chercheurs de l'IPSL, de l'IGN et de Météo-France, elle s'est déroulée à la station Gérard Mégie à l'Observatoire de Haute-Provence en septembre et octobre.