Accueil > Nos recherches > Campagnes de mesure

Campagnes de mesure

NAWDEX (North Atlantic waveguide downstream impact experiment)

La campagne de mesures NAWDEX a pour objectif principal de fournir une meilleure connaissance du cycle de l'eau dans les dépressions atmosphériques et de l'effet engendré par les processus humides et radiatifs sur les grandes structures de l'écoulement atmosphérique, comme les fluctuations du courant-jet d'altitude. NAWDEX sera déployée sur l'Atlantique Nord et les pays qui l'entourent du 19 septembre au 16 octobre 2016.

PARCS-ULM

Une campagne de mesure, menée par le LSCE et le LATMOS et faisant partie du projet national PARCS (Pollution in the ARCtic System), a lieu du 12 au 27 mai 2016 au-delà du cercle arctique, à Hammerfest dans le nord de la Norvège. L'objectif de cette campagne est d'identifier et de caractériser les panaches d'aérosols de pollution et de quantifier leurs impacts régionaux sur la pollution de l'air et le climat en Arctique.

COCCON

La campagne de mesure COCCON aura lieu en région parisienne entre fin avril et mi mai 2015. Elle vise à étudier l’impact des émissions urbaines d’une mégacité sur les concentrations atmosphériques de dioxyde de carbone (CO2) et de méthane (CH4).

AURORA Basin North

La campagne de forage "Aurora Basin North" vise à conduire plusieurs forages dans la calotte de glace antarctique, entre 100 et 400 mètres de profondeur, sur un site à mi-chemin entre la base australienne Casey et la base franco-italienne Concordia, à 600 km de la côte. Il y règne une température annuelle moyenne de -44°C. Le taux élevé d'accumulation laisse espérer qu'il sera possible d'analyser une partie de la variabilité interannuelle des signaux climatiques et biogéochimiques.

Campagne d'intercomparaison internationale ACSM

La première campagne d'intercomparaison internationale de spectromètres de masse de terrain s'est déroulée au SIRTA du 12 novembre au 2 décembre 2013.

YAK

La prochaine campagne YAK a pour objectif d'estimer les émissions liées aux zones humides et aux feux de forêts de Sibérie, notamment en méthane (CH4), CO2, ozone troposphérique (O3) et aérosols dont le carbone suie, et de mesurer leur impact sur la composition atmosphérique. Elle se déroulera du 15 au 18 juillet 2013, entre Novosibirsk et Yakutsk.

ChArMEx 2013

Le programme ChArMEx, qui fait partie du méta-programme MISTRALS (Mediterranean integrated studies at regional and local scales), a pour objectif de mieux caractériser la pollution atmosphérique du bassin méditerranéen et de son pourtour pour en identifier les sources, les facteurs aggravants et les conséquences sur l’environnement à proche et à long termes.

Seconde campagne de mesures intensives HyMeX

La seconde phase de la campagne de mesures du projet HyMeX est consacrée à l'étude de la formation des eaux denses en mer Méditerranée. Le programme international de recherche HyMeX, qui s'inscrit dans le cadre du méta-programme MISTRALS, vise à améliorer la compréhension du cycle de l’eau en Méditerranée afin, d’améliorer notamment la prévision des risques hydrométéorologiques (pluies intenses et crues rapides, vents violents, sécheresses), qui provoquent de façon récurrente d’importants dégâts sur tout le pourtour méditerranéen. Il rassemble près de 400 scientifiques d’une vingtaine de pays. Trois laboratoires de l'IPSL, le LATMOS , le LMD et le LOCEAN , sont impliqués dans ce second volet de HyMeX.

PARISFOG

La campagne PARISFOG aura lieu sur le site du SIRTA à partir du 1er octobre, pour une durée de 6 mois. Cette campagne étudie les processus physico-chimiques pilotant le cycle de vie du brouillard.

HyMeX (Hydrological cycle in Mediterranean experiment) – SOP1

La première campagne de mesures intensives du projet HyMeX sera consacrée à l’observation et à la modélisation des phénomènes de précipitations intenses et crues éclairs qui affectent le pourtour méditerranéen nord-occidental à l’automne. Elle vise à apporter une meilleure connaissance des conditions atmosphériques en amont des systèmes précipitants, des interactions air-mer et des processus d’initiation et d’entretien de la convection atmosphérique à l'origine des évènements intenses, ainsi qu’une meilleure description des processus de surface et sub-surface pilotant la réponse hydrologique des cours d’eau méditerranéens.