Accueil > Actualités > Offres d'emplois > Ingénieur en calcul scientifique H/F

Emploi

Date de publication : 24-04-2020
Intitulé du poste : Ingénieur en calcul scientifique H/F
Grade : Cadre ingénieur
Nature du contrat : CDI
Laboratoire : LSCE
Lieu de travail : Gif-sur-Yvette
Employeur : CEA
date limite de dépôt des dossiers : 30-09-2020
Début du contrat : Décembre 2020
Domaine scientifique : Sciences du climat et de l'environnement
Description du poste :

Le LSCE ouvre un poste CDI d’ingénieur sur le développement et le maintien du modèle Système Terre dédié aux simulations paléoclimatiques. Le profil de ce poste est axé sur la simulation numérique du climat, et en particulier sur celle des climats du passé, qui est une activité historique du LSCE et tient une place centrale dans le développement et la validation du modèle Système Terre de l’IPSL pour l’ensemble de ses composantes. La modélisation des climats anciens permet à la fois de comprendre les grands mécanismes du système climatique et de servir de banc d’essai pour les projections du climat futur. Au cours des dix dernières années, le LSCE a contribué avec le modèle de l’IPSL à de nombreux projets nationaux et internationaux allant de l’étude de l’impact de la tectonique sur le climat à l’intercomparaison de modèles climatiques appliqués à toutes les échelles de temps, en passant par la modélisation d’événements abrupts, de la réponse des calottes de glace et documentés par des traceurs géochimiques.

L’objectif du poste est de permettre aux scientifiques de l’équipe « modélisation du climat » de disposer de modèles climatiques dédiés à leurs projets de recherche en paléoclimatologie (simulations longues intégrant les interactions avec la cryosphère, les changements de paléogéographie, différents types de traceurs, et la chimie de l’atmosphère sur différentes échelles de temps).

Les missions du poste sont de :

  • développer et pérenniser la version du modèle Système Terre de l’IPSL dédiée à la modélisation climatique globale à longue échelle de temps (simulations multi-millénaires),
  • porter ce modèle sur les supercalculateurs nationaux, actuels et à venir. Il s’agit en particulier de participer à la mise en place d’une stratégie de portage des modèles sur la prochaine génération d’accélérateurs (GPU ou autres) des futurs calculateurs, 
  • participer aux développements permettant d’accélérer les temps de restitution des modèles de manière à intégrer plusieurs dizaines de millénaires sur supercalculateurs,
  • développer, pérenniser et documenter les programmes de préparation des simulations paléoclimatique, notamment de conditions aux limites pour le modèle de l’IPSL,
  • mettre en place et mener des simulations numériques sur différentes machines (cluster local, supercalculateurs), et des diagnostics en liaison avec les projets de recherche et les scientifiques associés.

La personne recrutée travaillera à l’interface entre l’équipe d’ingénieurs spécialisés en calcul scientifique et les scientifiques de l’équipe « Modélisation du climat » (CLIM). Elle devra également travailler en collaboration avec l’équipe d’ingénieurs en calcul scientifique de l’institut Pierre Simon Laplace (IPSL). Cette collaboration permettra notamment d’assurer la triple tâche d’aide au développement, de maintien des codes et de préparation de simulations paléo-climatiques en vue de valider le modèle dans différents contextes climatiques.

Compétences requises :

Formation recommandée : Master ou diplôme d'ingénieur

La personne recherchée est titulaire d'un master ou d'un diplôme d'ingénieur généraliste ou spécialisé, lui permettant de démontrer une maitrise et un gout pour l'informatique et plus précisément une expertise en calcul scientifique et en calcul intensif (HPC).
De façon plus détaillée, le candidat doit :

  • Maitriser les environnements de supercalculs : environnement linux, gestionnaires de batch, programmation Shell script, compilation.
  • Maitriser les langages de programmation orienté calcul scientifique : Fortran 90-2003 (très bonne maitrise requise), Python (souhaitable), C/C++ (apprécié), 
  • Avoir de bonnes notions de programmation parallèle basée sur les standards MPI et OpenMP et des outils de développement associés (debugger, profiler…) 
  • Connaitre les outils de gestion de version (SVN, Git..) pour le maintien à long terme des codes. 
  • Connaitre les méthodologies d'intégration continue (ex Jenkins, Git Ci…) et de contrôle qualité serait un plus.
  • Une maitrise des outils de post-traitement et de visualisation dédiés aux sciences du climat serait un plus (ferret, cdo, nco, bibliothèque netcdf…)
  • Maitriser l'anglais à l'oral et à l'écrit

Par ailleurs le candidat devra démontrer son aptitude au travail inter-équipes et inter-disciplinaire au niveau de l'IPSL, et un goût pour la communication et la formation. La curiosité scientifique et des connaissances en sciences et modélisation du climat seront aussi des éléments qui seront appréciés.

Rémunération :
Contact :

Il est demandé au candidat d'envoyer un CV, une lettre de motivation et d'indiquer les noms de plusieurs personnes référentes.
Contacts : responsable de l'équipe CalculS : Yann Meurdesoif

Responsables de l'équipe CLIM : Pierre Sepulchre et Jean-Claude Dutay .