Accueil > Actualités > Actualités scientifiques > Le conseil européen de la recherche finance le projet P-Imbalance

Le conseil européen de la recherche finance le projet P-IMBALANCE

11-02-2014

Une bourse  ERC-Synergie a été attribuée conjointement à Philippe Ciais, chercheur au LSCE, et à trois chercheurs européens 1 pour leur projet de recherche P-IMBALANCE sur le phosphore. Les bourses ERC permettent à des chercheurs exceptionnels à la réputation établie, quels que soient leur nationalité et leur âge, de mener des projets novateurs à haut risque qui ouvrent de nouvelles voies dans leur discipline de spécialisation ou dans d’autres domaines.


Le Phosphore (P) est un élément moins abondant sur terre que le carbone et l'azote, mais dont le rôle est crucial pour le métabolisme de tous les êtres vivants. La perspective d'une ressource minière de P épuisable, concentrée entre les mains d'une poignée de pays producteurs, et d'un accès inégal entre pays riches et pauvres à cet élément vital pour l'agriculture a déjà déclenché des conflits géopolitiques.


Contrairement au phosphore, les disponibilités de carbone (C) et d'azote (N) pour les écosystèmes terrestres et marins ont fortement augmenté depuis l'ère industrielle dans la plupart des régions du globe, avec les émissions de CO2 et la production d'azote réactif par l'industrie des les engrais et les émissions d'oxydes d'azote. Ce déséquilibre de la stoechiométrie planétaire 2 des éléments C : N : P n'a pas d'équivalent dans l'histoire de notre planète, et ses conséquences à court et long terme sur le métabolisme des végétaux et des animaux, la biodiversité, le climat et les cycles biogéochimiques, sont encore largement inexplorés.


Le projet P-IMBALANCE durera six ans pour aborder toutes les conséquences des déséquilibres C : N : P de l'échelle de la feuille à celle du globe. Les quatre chercheurs et leurs équipes ont une expertise complémentaire en diversité des écosystèmes et écologie, la biogéochimie, sciences du climat et économie agricole et des ressources mondiales, pour aborder ce grand défi.


Lire le communiqué de presse de l'ERC



Notes :

1. (Josep Penuelas du CREAF, Espagne, Ivan Janssens de l'Université d'Anvers, Belgique et Michael Obersteiner de IIASA, Autriche

2. Déséquilibre entre nutriments et entre nutriments et carbone au sein des organismes vivants


Contact :

Philippe Ciais , LSCE , Tél : 01 69 08 95 06

Retour à la liste actualités scientifiques