Accueil > Nos recherches > Chimie atmosphérique et qualité de l'air

Chimie atmosphérique et qualité de l'air

Chimie de la troposphère

Modélisation numérique

CHIMERE

 

Pour améliorer notre action contre la pollution atmosphérique, la modélisation numérique vient en appui des mesures in-situ et des études en laboratoire. Les modèles développés à l'IPSL, CHIMERE et LMDz-INCA, calculent les concentrations chimiques dans l'air et l'ensemble des processus pouvant les affecter (vent, température, émissions, dépôt etc.). On peut alors estimer ces concentrations là où l'on ne dispose pas de mesures mais aussi leur évolution spatio-temporelle, réaliser des scénarios et des prévisions numériques plusieurs jours à l'avance.

Ozone stratosphérique

La qualité de l'air

La compréhension des processus physico-chimiques et dynamiques déterminant la qualité de l'air régionale est la préoccupation centrale de plusieurs équipes de recherche et de formation de l’IPSL. Coté recherche, il s’agit en particulier de déterminer l'origine locale ou continentale de la pollution photo-oxydante (ozone, dioxyde d'azote, ...), l'influence de la dynamique et de la chimie sur la formation des polluants secondaires (O3, …) en milieu urbain et périurbain, ainsi que la composition chimique et l'évolution de l'aérosol urbain à l’aide de moyens de mesures importants.