Accueil > Actualités > A découvrir > Carnet de campagne IAOOS printemps/été 2018

Carnet de campagne IAOOS printemps/été 2018

La campagne printemps-été 2018 du projet IAOOS débute le 11 avril 2018. Nous suivrons dans ce carnet de campagne nos collègues du LATMOS et du LOCEAN depuis l'Arctique (Longyearbyen, Svalbard et le pôle Nord) au jour le jour. Ils y installeront deux bouées IAOOS sur le camp de glace russe de Barneo. Les plateformes et les équipements seront envoyés à Longyearbyen au Svalbard, où ils devront être vérifiés avant d’être transportés par avion à Barneo.



Le projet IAOOS


IAOOS vise à développer et à maintenir un réseau d’observation des milieux océan, glace, neige et atmosphère pour l'étude des processus couplés entre les millieux et la surveillance de l’Arctique central (> 80N). Des plateformes instrumentées dérivantes, développées dans le cadre de ce projet, sont mises en place régulièrement depuis 2014 dans l’océan arctique au printemps et en été. Elles fonctionnent de façon autonome lors de leur dérive arctique et transmettent par satellite des observations en temps quasi-réel sur l'état de l'océan, de la glace de mer, de la neige et de la basse atmosphère. Les données sont reçues à l'IPEV à Brest et transmises aux équipes scientifiques du LOCEAN et du LATMOS à la Faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université.

 









Mercredi 12 avril 2018

Jeudi 13 avril 2018

Lundi 16 avril 2018

Mardi 17 avril 2018

Vendredi 20 avril 2018

 

 






Mercredi 12 avril 2018

Nos collègues du LOCEAN-IPSL et du LATMOS-IPSL sont arrivés à Longyearbyen (Svalbard) dans la nuit du 11 au 12 avril. Ils vont y rester 4 jours pour préparer les deux bouées IAOOS livrées depuis Paris et tester leur fonctionnement. Nous souhaitons à Camila Artana, Zoë Koenig, Matthieu Labaste et Vincent Mariage une très bonne mission ! 


Le camp de Longyearbyen


De gauche à droite : Vincent, Matthieu, Camila et Zoë



Longyearbyen (78° 13′ nord, 15° 39′ est) est située sur l'île principale de l'archipel du Svalbard, appelée Spitzberg (environ 2 115 habitants en 2015), en territoire norvégien. C'est la capitale administrative du Svalbard et le deuxième lieu habité le plus au Nord.


La bouée IAOOS classique est composée d’un profileur océanique, d’une sonde de mesure du profil de température océan-glace-neige-atmosphère, un lidar rétrodiffusion, un radiomètre fonctionnant dans le domaine spectral visible et des mesures météo.



Une seconde bouée, équipée d'une valise PAMA, sera également assemblée : il s'agit d'un ensemble de mesure autonome permettant de compléter les valises actuelles. Elle est équipée d'un radiomètre infrarouge, d'une station météo, d'une caméra et de mesures de température de l'eau océanique."



Et pendant qu'à Longyearbyen le montage des bouées commence, depuis le 8 avril les équipes russes préparent le camp de glace éphémère de Barneo...


L'équipage de l'avion de transport militaire Il-76 a effectué son premier vol pour parachuter au Pôle Nord une équipe de huit personnes et environ 20 tonnes de marchandises afin d’établir un camp de glace temporaire, qui chaque année pendant plusieurs semaines devient le centre scientifique et touristique de l'Arctique.


Ce premier lot se compose de tentes, de stations de radio, de produits, de barils de kérosène d'aviation, de carburant pour hélicoptères. Le vol depuis Mourmansk jusqu'au pôle prend quatre heures. Après le parachutage du matériel, le premier groupe de parachutistes a été largué d'une altitude de 2,5 kilomètres. Il n'y a pas de nouveaux venus parmi eux. Ces huit personnes vont choisir le site le plus approprié pour le futur aérodrome polaire.


Premier lot de matériel largué de l'avion de transport militaire II-76


C'est la 17ème expédition à la station "Barneo". Et jusqu'à présent, la Russie reste le seul pays à installer de façon récurrente une station polaire dérivante dans la région du pôle Nord.


Le 12 avril la piste était construite à 50%. Un troisième parachutage a eu lieu pour parachever les travaux de la piste pour accueillir prochainement les visiteurs …. et l’équipe IAOOS !!! Regardez les vidéos du parachutage des hommes et du matériel !


Cliquer sur l'image pour voir la vidéo
Cliquer sur l'image pour voir la vidéo



Jeudi 13 avril 2018

Les jours à venir seront consacrés aux tests du matériel et au montage des bouées. Chacun a un rôle précis.


Camila prépare l'instrument "glace".


Camila Artana (veste rouge) et Zoë Koenig testent la valise cerveau.


Matthieu Labaste effectue le branchement des piles de la bouée PAMA.


Test de la valise PAMA


Pendant ce temps, Vincent teste le lidar....



 

Lundi 16 avril 2018

Nos collègues devaient se rendre hier à Barneo avec les bouées et les installer depuis Longyearbyen. La piste d'atterrissage de Barneo est malheureusement endommagée depuis hier, le départ est donc reporté pour le moment.


Un atterrissage à Barneo ne s'oublie pas, la preuve en images ci-dessous !


Cliquer sur l'image pour voir la vidéo




Mardi 17 avril 2018

Nos collègues du LOCEAN, Camille, Zoë, et Matthieu, sont bien arrivés au camp de base Barneo hier soir. Les bouées IAOOS ont été placées en test à 23h UTC. Tout fonctionne au mieux.

 


Conditions météo : -23°C à 5h00 UTC, ciel dégagé, vent faible


L'hébergement sur le camp de Barneo se fait dans des tentes. L'équipe du LOCEAN loue une tente qui sert à la fois d'atelier et de dortoir. Chaque tente est un demi-cylindre de 5m x 12 m qui peut recevoir 12 lits de camp. Les Russes fournissent les lits, matelas et duvets. La tente de nos collègues est uniquement équipée de 3 lits. Les autres lits ont été repliés pour dégager de l'espace pour l'atelier d'ultimes tests et d'assemblage et pour stocker l'équipement qui doit éviter le contact avec les températures trop froides, comme par exemple les profileurs océaniques (l'huile qu'ils contiennent se figerait à des températures trop basses). Une température de 15°C est maintenue dans les tentes.



Les tentes de nos collègues par -25°C



Vendredi 20 avril 2018

Il a neigé la nuit dernière sur le camp de Barneo. Matthieu, Zoë et Camila sont prêts, les deux plateformes IAOOS et leurs instruments ont été déployées. Les données arrivent enfin.








Mission accomplie. Le retour de Camille, Zoë et Matthieu vers Longyearbyen (Svalbard) est prévu demain samedi, à 11 h. La bouée va maintenant dériver pendant plusieurs semaines. Nous essaierons de la suivre régulièrement.


Pour en savoir plus sur IAOOS

Voir les campagnes précédentes sur le site de l' IPEV