Accueil > Nos recherches > Campagnes de mesure > Campagnes futures ou en cours > Campagne Stratéole-2

Campagne Stratéole-2

Stratéole-2 est un projet franco-américain initié par le Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD-IPSL), dédié à l’étude de la tropopause tropicale. Cette région de l’atmosphère est particulièrement intéressante car elle est la porte d’entrée de la stratosphère pour l’ensemble des espèces chimiques (naturelles ou d’origine anthropique) présentes en troposphère. La composition de la stratosphère à l’échelle globale est ainsi en grande partie déterminée par les processus dynamiques, physiques et chimiques se déroulant à la tropopause tropicale.


Pour étudier ces processus, Stratéole-2 prévoit de lâcher une cinquantaine de ballons stratosphériques de longue durée entre 2019 et 2024. Ces ballons, opérés par le CNES , ont la particularité de pouvoir effectuer des vols de plusieurs mois entre 18 et 20 km d’altitude. Lâchés des Seychelles dans l’Océan Indien, ils seront transportés par les vents et survoleront ainsi l’ensemble de la ceinture tropicale de la Terre.


Quelques minutes avant le vol d'un des ballons de 2010.


Chaque ballon emportera 2 à 5 instruments scientifiques, tous conçus pour s’adapter aux contraintes drastiques de ce type de vol : faible masse, faible consommation, température de l’air aux environs de -80°C. Ces instruments ont été développés dans les laboratoires partenaires du projet en France ( LMD , LATMOS , LPC2E , GSMA ) ou aux Etats-Unis ( LASP , SIO ). Ils seront embarqués dans la nacelle Zéphyr (développée en collaboration entre le LATMOS, le LMD, la DT-INSU et l’IPSL), qui permettra notamment d’assurer les communications entre le bord et le sol toutes les heures. Les observations météorologiques recueillies pendant Stratéole-2 seront ainsi transmises en temps quasi-réel à l’ensemble des centres météorologiques mondiaux, grâce à une collaboration avec Météo-France.


Stratéole-2 permettra de caractériser l’activité des différentes ondes produites par la convection profonde dans les tropiques, ainsi que de comprendre le rôle respectif de ces ondes dans le forçage de l’oscillation quasi-biennale du vent dans la basse stratosphère équatoriale. Stratéole-2 vise également à améliorer notre connaissance des mécanismes contribuant à l’assèchement des masses d’air à la tropopause, et en particulier à documenter les différents processus déterminant le cycle de vie des cirrus tropicaux. Enfin, les observations de vent recueillies pendant Stratéole-2 contribueront à améliorer les prévisions météorologiques, ainsi qu’à valider les observations de la mission Aeolus de l’ ESA (premier lidar vent spatial).


Les lâchers des 6 ballons de la première campagne du projet Stratéole-2 se dérouleront sur l’aéroport international des Seychelles entre mi-octobre et mi-décembre 2019. Suivez-nos activités sur place à partir de mi-octobre sur notre carnet de campagne !



Partenaires du projet

En France

- Centre national d’études spatiales

- Centre national de recherches météorologiques

- Division Technique de l’INSU

- Groupe de spectrométrie moléculaire et atmosphérique

- Institut national de sciences de l’univers

- Institut Pierre-Simon Laplace

- Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales

- Laboratoire de météorologie dynamique

- Laboratoire de physique et de chimie de l’environnement et de l’espace  


A l'international

- Earth System Research Laboratory

- Laboratory for Atmospheric and Space Physics

- National Science Foundation

- NorthWest Research Associates
- Scripps Institution of Oceanography


Trajectoires de 3 ballons stratosphériques de longue-durée lâchés des Seychelles en 2010


Contacts

Albert Hertzog , LMD-IPSL
Riwal Plougonven , LMD-IPSL
Richard Wilson , LATMOS-IPSL
Philippe Cocquerez ,CNES
Stéphanie Venel , CNES

Retour à la liste campagnes de mesure